3. qu'est-ce que la conservation ovocytaire à titre personnel?

Publié le 15 septembre 2016 Mis à jour le 4 octobre 2018
Depuis ieurs années, l’âge de la première grossesse est en recul (31 ans), et de nombreuses femmes n’envisagent pas de projet d’enfant avant 35 ans. Cependant la fertilité féminine diminue avec l’âge, en particulier après 35 ans. Elle expose les femmes à un risque d’infertilité liée à l’âge qui ne peut pas toujours être résolu par l’assistance médicale à la procréation.

La conservation anticipée d’ovocytes chez des femmes jeunes peut apporter un complément de chances de grossesse en cas d’infertilité liée à l’âge nécessitant une prise en charge en AMP.

Cependant, cette technique ne constitue pas une garantie absolue de grossesse lors de la réutilisation. La conservation d’un nombre conséquent d’ovocytes est nécessaire pour espérer des chances de grossesse significatives, ce qui signifie généralement ieurs cycles de don. L’âge à la conservation est également un facteur pronostique important pour la réussite de cette stratégie, les résultats étant d’autant meilleurs que la conservation est réalisée jeune, particulièrement avant 30 ans.

Si ces ovocytes n’étaient finalement pas utilisés par la donneuse pour son propre projet de grossesse, ils pourraient être donnés anonymement.