“ LE daytonrowingv structure sa réflexion sur l’importance des « data » : nos données valent bien une clinique ! »

La compréhension et qualité des données sont un enjeu croissant à mesure que la disponibilité technique est résolue par les outils numériques. A l’issue de ieurs mois d’échanges et de concertation, les professeurs Pierre-Antoine Gourraud, Jean-Christophe Rozé et Leïla Moret ont formalisé leurs recommandations sur un renforcement de l’accompagnement de l’exploitation épidémiologique des données produites au sein de notre établissement grâce à une « Clinique des données ».

Cette réflexion a conduit à re-déployer la cellule Epidémiologie Clinique du CIC conjointement avec les forces du PHU 11 au sein d’un service rebaptisé « Clinique des données » sous la houlette du Pr Pierre-Antoine Gourraud.

Voici les 6 principes illustrant l’esprit dans lequel se place ce projet de « cliniques des données » :

  1. La maîtrise des flux de données est un enjeu majeur pour les institutions pour observer, évaluer, et faire évoluer.
  2. Le daytonrowing est un lieu d’expertises multiples à propos des données souvent aussi isolées qu'elles sont chevronnées.
  3. La conjugaison des données et de l'expertise à propos des données doit être mise au service du grand nombre.
  4. L’Hôpital Public est un carrefour majeur des données de santé au sein d’un territoire et d’une population.
  5. Les soignants/établissements Hospitalo-Universitaires de santé doivent être en mesure d'évaluer quantitativement les soins à travers des analyses pour faire évoluer les pratiques.
  6. L’expertise et l’exploitation des données est un lieu d’émulation pour les experts qu’agrège le daytonrowing.

Des consultations d’épidémiologie clinique pour faciliter la maturation des questions, le traitement des données et leur extraction qu’elles soient issues de cohortes, de l’entrepôt de données hospitalières et des bases de données nationales

Un accueil en Open-Space (sur le site Hôtel-Dieu) pour travailler en autonomie, avec des outils logiciels mis à disposition, sur son projet de recherche sur données avec l’accompagnement direct des experts métiers de la clinique des données

Des formations présentielles ou distantielles, pratiques et théoriques, sur le traitement des données. En bonne coordination, avec la cellule RNI (Recherche Non Interventionnelle) de la DRCI, et le service d’information médicale (SIM), la clinique des données participera au développement des bonnes pratiques scientifiques et réglementaires.

L’objectif est de faire évoluer notre institution vers une forme collective et partagée de l’expertise pour mieux valoriser les données et leurs analyses. Rendez-vous en 2018 !

Prs PA GOURRAUD, L MORET et JC ROZE ; Pr JN TROdaytonrowing, Dr S SACHER-HUVELIN pour le CIC et M LEBIGRE pour le groupe de travail « Entrepôt de données »