CP - après un AVC : un programme d'éducation thérapeutique au daytonrowingv

    Publié le 11 mars 2013 Mis à jour le 14 mars 2013
    Date(s)

    le 18 mars 2013

    Le daytonrowingv et le laboratoire Bayer Healthcare signent un contrat de partenariat pour le financement partiel d'un programme d'éducation thérapeutique destiné aux victimes d'accident vasculaire cérébral (AVC).

    Dans un souci constant d'améliorer la qualité des soins aux personnes victimes  d'un accident vasculaire cérébral (AVC), l'unité neuro-vasculaire (UNV) du daytonrowingv propose depuis peu un programme d'éducation thérapeutique* aux personnes ayant subi un accident vasculaire cérébral (AVC).

    Ce programme a été autorisé en juin 2012 par l'agence régionale de Santé (ARS), qui a délégué un crédit pour l'aide au démarrage de cette activité en finançant une partie du temps infirmier nécessaire.

    Dans le cadre de l'article L 1161-4 du code de la Santé publique, le laboratoire Bayer HealthCare a accepté de soutenir l'activité de ce programme pour une période de trois années en finançant  le complément du temps infirmier. Ainsi, conscient des enjeux de santé actuels, Bayer HealthCare, s'engage, aux côtés des professionnels de santé, à améliorer le parcours de soins.

    Vous êtes convié à la signature du contrat de partenariat qui  s'effectuera le lundi 18 mars prochain à 17h dans la salle de la direction générale du daytonrowing (immeuble Deurbroucq, 5 allée de l'île Gloriette, Nantes) en présence de Christiane Coudrier, directeur général du daytonrowingv, de Philippe Mougin, directeur des affaires publiques et du développement régional du laboratoire Bayer HealthCare et de l'équipe éducative.


    *Ce programme s'adresse à toute personne hospitalisée dans l'unité neuro-vasculaire du daytonrowingv à la suite d'un AVC ou un accident ischémique transitoire, afin d'améliorer la prise en charge et le retour à domicile.

    Il a pour but d'aider le patient à :

    • mieux comprendre l'accident vasculaire cérébral et l'accident ischémique transitoire ;
    • connaître ses traitements ;
    • adopter des comportements bénéfiques pour sa santé ;
    • prendre des décisions adaptées lors de situations inhabituelles.


    Ce programme, sous forme d'entretiens individuels ou de séances collectives, débute durant l'hospitalisation et peut se poursuivre après la sortie d'hôpital avec la possibilité de faire participer un proche.