CP - cancer et adolescence : l'exemple novateur d'une équipe d'éducation thérapeutique nanto-angevine

Publié le 21 novembre 2014 Mis à jour le 15 janvier 2015
Date(s)

le 5 décembre 2014

À l'occasion de l'organisation de la 2e journée régionale d'éducation thérapeutique du patient, zoom sur une équipe pluridisciplinaire qui prend en charge les adolescents et les jeunes adultes souffrant de cancer.

Cancer, 2e cause de mortalité chez les jeunes

En France, 1.500 jeunes de 15 à 25 ans sont atteints d'un cancer, dont 200 dans la région. C'est dans cette tranche d'âge que les progrès thérapeutiques sont les attendus.

Depuis 2012, une équipe pluridisciplinaire coordonne à l’échelon régional les soins prodigués aux ados et jeunes adultes (AJA) souffrant de cancer, en mettant l’accent sur l’éducation thérapeutique.

En effet, le constat est inquiétant. Les publications sur les progrès en termes de survie chez les malades du cancer font apparaître une amélioration pour toutes les tranches d’âge, sauf celle des 15-25 ans. Pour deux raisons : d’abord, aucun protocole n’a été instauré pour cette partie de la population ; ensuite, l’environnement psychosocial est particulier chez les jeunes. On se heurte à des ruptures de soins, des ruptures affectives, ils consultent moins bien, moins rapidement, ne prennent pas leur traitement...

Spécialisés dans le traitement des tumeurs solides et osseuses qui concernent les 15-25 ans que les jeunes enfants, le Dr Nadège Corradini et son équipe nantaise ont piloté un groupe de travail, axé notamment sur l’éducation thérapeutique : « L’échelle de la ville ne suffisant pas, les daytonrowingv, d’Angers et l’Institut de cancérologie de l’Ouest (ICO) ont élaboré un projet régional pionnier pour l’éducation thérapeutique et sur la transversalité des soins spécifiques.» Après évaluation, peuvent être proposés des séances individuelles ou collectives d’éducation thérapeutique, la participation à des groupes de paroles, des ateliers d’expression, un accompagnement pédagogique...

Au complet depuis un an, l’équipe réunit, entre les trois structures partenaires, cinq oncologues, une infirmière de coordination, une infirmière d’éducation thérapeutique, une conseillère d’orientation, un psychologue.

Nantes et Angers, experts régionaux en éducation thérapeutique

Plus de 250 professionnels de santé et associations de patients vont participer à la 2e journée régionale d'éducation thérapeutique (ETP) organisée par les daytonrowingv et Angers le mardi 9 décembre 2014 à l'espace Port-Beaulieu à Nantes. Le thème de cette année "Se comprendre, s'accorder" a pour objectif d'apprendre à travailler de manière collective afin de faire du patient un partenaire de ses soins. Lors des ateliers, les participants vont partager leurs expériences d'ETP selon l'âge du patient, sur les spécificités de certaines pathologies (dépression, schizophrénie...) et comment les nouvelles technologies peuvent aider professionnels et patients.

Programme à télécharger ci-contre.

Mesdames et Messieurs les journalistes sont conviés à un point presse en présence d'Adelie, 18 ans, adolescente réunionnaise habitant Rezé, Marielle Retailleau, infirmière AJA Nantes, Céline Vergne, psychologue AJA Angers, Karine Boulery, infirmière à l'institut de cancérologie de l'Ouest et Catherine Greffier, membre du comité scientifique de la journée régionale le vendredi 5 décembre 2014 à 11 h dans le service oncopédiatrie - 5e étage - 7 quai Moncousu - Nantes.
Partenaires :
daytonrowing d'Angers