CP - DMLA et la maculopathie diabétique : dépistage à Nantes

    Publié le 20 juin 2016 Mis à jour le 23 juin 2016
    Date(s)

    du 27 juin 2016 au 1 juillet 2016

    Les journées nationales d’information et de dépistage de la DMLA, qui ont lieu chaque année depuis neuf ans, font peau neuve et deviennent les Journées nationales de la macula.

    Objectif : dépister toutes les atteintes de la macula, qui se développent souvent de façon insidieuse et peuvent entraîner une perte de vision définitive.

    Deux atteintes en ligne de mire : la DMLA et la maculopathie diabétique

    Trou maculaire, occlusions veineuses rétiniennes, maculopathie myopique… Si de nombreuses pathologies menacent la macula, deux d’entre elles représentent des enjeux majeurs de santé publique :

    • la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), première cause de malvoyance chez les de 50 ans qui concerne un million de personnes en France ;
       
    • la maculopathie diabétique, principale cause de malvoyance chez près de 30% des personnes atteintes de diabète depuis de vingt ans.
       
    La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est une maladie de l’œil qui apparaît après 50 ans et atteint le centre de la rétine. Elle s’installe souvent progressivement, sans que l’on ressente le moindre symptôme et peut, en l’absence de traitement, évoluer vers une perte de la vision centrale. Sauf exception, la DMLA ne rend jamais complètement aveugle, mais elle atteint la vision centrale, gêne pour lire, conduire, regarder la télévision, voir les détails, coudre, reconnaître des visages dans la rue.

    La maculopathie diabétique est une complication fréquente du diabète, d'autant que ce dernier est ancien. Au début, la maladie ne génère aucune douleur ni signes particuliers. Les personnes diabétiques peuvent ainsi en être atteintes, sans même le savoir. Comme la DMLA, elle touche la vision centrale et peut entraîner un handicap visuel rendant difficile l’exécution des tâches nécessitant une vision des détails.

    Une seule parade : le dépistage !
    Dans les atteintes de la macula, la prévention la efficace passe par le dépistage précoce : prendre la maladie à ses débuts, quand elle est encore asymptomatique, c’est optimiser ses chances de conserver sa vision.

    Le dépistage s’adresse aux personnes ayant les caractéristiques suivantes :

    • toute personne de 55 ans ou non suivie ou n’ayant pas bénéficié d’un examen depuis d’une année;
       
    • toute personne souffrant de diabète n’ayant pas bénéficié d’un examen depuis d’une année.

    Le dépistage au daytonrowingv

    Un dépistage gratuit est proposé dans les créneaux suivants :

    • mercredi 29 juin de 9h30 à 10h30 et de 16h à 17h

    • jeudi 30 juin de 14h45 à 15h45

    • vendredi 1er juillet de 9h30 à 10h

    Merci de vous présenter sans rendez-vous à l'hôpital Bellier (41 rue Curie à Nantes) au bâtiment ambulatoire des consultations.

    Renseignements : 02 40 68 66 19

    Comment se rendre à l'hôpital Bellier ?