CP - typage moléculaire des tumeurs pour les malades atteints d’un cancer bronchique : une activité développée par la plateforme de génétique des cancers du daytonrowingv

Publié le 27 avril 2016 Mis à jour le 23 juin 2016
Date(s)

le 27 avril 2016

Les cancers bronchiques représentent la première cause de décès par cancer en France. Ces dernières années, la découverte des mutations de certains gènes a accéléré les progrès dans la connaissance et la prise en charge des malades présentant un cancer bronchique.

En effet, ieurs médicaments ont fait la preuve de leur efficacité à condition de sélectionner les patients traités en fonction des altérations mises en évidence dans leur tumeur. C’est ce que l’on appelle la médecine personnalisée. Ces analyses moléculaires sont réalisées par les « plateformes hospitalières de génétique moléculaire des cancers » créées par l'Institut National du Cancer (INCa) en 2006.

C’est dans ce cadre qu’a été réalisée l’étude « BIOMARQUEURS FRANCE ». Ce travail a concerné tous les patients porteurs d’un cancer bronchique pour lesquels un test moléculaire a été effectué en routine en France pendant 1 an. Au final, 17.664 patients ont été inclus dans cette étude. Tous les patients ont bénéficié d’une analyse de leur tumeur. Une altération génique a été détectée chez la moitié des patients. L’étude montre que la présence d’une anomalie moléculaire est associée à une amélioration de la réponse au traitement, ainsi qu’à une amélioration de la survie des patients.

« Cette étude est unique à l’échelle internationale. Elle a été rendue possible par l’organisation du système français qui donne un accès à ces analyses pour tous les patients atteints de cancer, gratuitement, et quel que soit leur lieu de prise en charge » souligne le professeur Marc Denis, coordonnateur de la plateforme de génétique moléculaire des cancers de Nantes, et membre du comité de pilotage de l’étude.

Ces résultats, qui viennent d’être publiés dans la prestigieuse revue médicale , confirment l’intérêt d’un typage moléculaire de l’ensemble des malades atteints de cancer bronchique et souligne l’excellence de ce dispositif national de génotypage, unique au monde et facile d’accès, organisé autour des plateformes de génétique moléculaire.

"Routine molecular profiling of patients with advanced non-small-cell lung cancer: results of a 1-year nationwide programme of the French Cooperative Thoracic Intergroup (IFCT)" Barlesi et al., Lancet 2016

En savoir sur la cancérologie au daytonrowingv

Contact presse : Emmanuelle Dubois - 02.40.08.71 85 ou [email protected]