Devenir donneur - moelle osseuse

La greffe de moelle osseuse est une méthode thérapeutique, permettant la guérison de maladies sanguines graves (aplasies, leucémies...), dont l'indication est posée en cas d'arrêt ou de perturbation du fonctionnement de la moelle osseuse, siège de la fabrication des cellules du sang.

La greffe de moelle osseuse représente une chance importante de guérison pour les personnes atteintes de maladies graves du sang. Mais cette greffe n’est possible qu’entre un malade et un donneur compatibles.
Lorsqu'une greffe de moelle osseuse est envisagée, le médecin recherche d'abord un donneur parmi les frères ou les sœurs du patient car ils ont de chances d'avoir des caractéristiques génétiques proches du malade, ce qui est indispensable pour que la greffe réussisse. Mais 70% des malades n'ont pas de donneur compatible dans leur famille et cette compatibilité entre individus totalement étrangers se rencontre avec une fréquence moyenne d'environ un pour un million.

Pour augmenter les chances de chaque malade de trouver un donneur compatible, les recherches sont également effectuées sur une base de données mondiale rassemblant les cartes d'identité génétique de 18 millions de donneurs volontaires de moelle osseuse dans le monde. En France, de 210 000 personnes sont actuellement inscrites sur le registre des donneurs volontaires de moelle osseuse. C'est encore trop peu pour permettre à tous les malades, en attente de greffe en France, de trouver un donneur compatible.

Chaque nouveau donneur inscrit sur le Registre national représente une chance supplémentaire voire unique pour ces malades de trouver leur donneur et peut-être de leur sauver la vie. Pour répondre aux besoins des malades, l’Etat français a engagé un plan d’action sur dix ans, qui doit permettre d’augmenter de 10 000 donneurs supplémentaires par an le Registre français.