don de sang - pourquoi donner ?

Le don de sang total

Depuis la création de l’EFS en 2000, l’augmentation des besoins en sang pour les malades a atteint 50 % dans la région. En 2013, l’augmentation régionale de la distribution de concentrés de globules rouges, issus des dons de sang total, est de 2,6 %.
Cette évolution s’explique notamment par le volume conséquent de produits sanguins exportés par l’EFS Pays de la Loire à d’autres régions, permettant ainsi de garantir l’approvisionnement national des établissements de santé. Au total, de 150 000 poches de concentrés de globules rouges ont été distribuées par l’EFS Pays de la Loire en 2012.
Les raisons de l’accroissement des besoins sont multiples : allongement de l’espérance de vie, nombre de malades nécessitant l’utilisation d’une thérapeutique transfusionnelle en augmentation, progrès de la médecine permettant le traitement de patients par chimiothérapie pour leucémie et/ou cancer à des âges de en avancés. 80 % des concentrés de globules rouges sont transfusés à des personnes de de 60 ans et 50 % de de 70 ans.
Toutes les projections indiquent que les besoins devraient continuer à augmenter dans les prochaines années : les données Insee confirment une augmentation de la population dans l’Ouest de la France et un vieillissement de cette population, en partie liée au déplacement de nombreux seniors vers notre région. Or, ce sont ces populations qui sont les susceptibles de recevoir des produits sanguins.

Le recrutement et la fidélisation des donneurs: un enjeu quotidien

Le recrutement et la fidélisation de nouveaux donneurs constituent des enjeux majeurs pour continuer à répondre aux besoins croissants. Aussi, il est primordial pour l’EFS et les malades que la mobilisation des donneurs soit soutenue et constante, voire même accrue dans les zones où la densité de population permet d’espérer une augmentation du nombre de donneurs à court terme.
Aujourd’hui, 35% de la population française se dit prête à donner son sang dans les 6 mois à venir (étude Credoc 2007). Pourtant, seuls 4% des Français donnent effectivement leur sang. Il existe donc un réel potentiel de mobilisation, que l’EFS s’efforce d’exploiter en sollicitant et accompagnant les donneurs et futurs donneurs dans leur démarche. Cela passe, entre autres, par la diversification et la proximité de l’offre de collecte : dans les Pays de la Loire, les donneurs peuvent venir offrir leur sang pour les malades sur 6 sites fixes de prélèvement, de 1600 collectes de communes chaque année, mais également dans les entreprises et les établissements scolaires de la région (voir Où donner son sang ?).

La transfusion: un traitement indispensable pour de nombreux patients

Il n'existe pas de produit capable de se substituer complètement au sang humain. Le don de sang est donc irremplaçable et indispensable pour sauver des vies. La transfusion sanguine est essentielle et vitale dans le traitement de nombreuses pathologies :
  • certains cancers comme les leucémies. La chimiothérapie détruit les cellules de la moelle osseuse, seule la transfusion de globules rouges et de plaquettes permet d’assurer la vie des patients;
  • en cas de greffe de moelle osseuse. Les patients, dans l’attente d’une reconstitution de la moelle osseuse, ont besoin de transfusions de globules rouges et de plaquettes;
  • en cas d’hémorragie causée par un accident domestique ou de la route, lors d’une intervention chirurgicale, lors d’un accouchement, la transfusion de globules rouges et de plasma est nécessaire. Les donneurs de groupe AB sont précieux pour la préparation de plasma thérapeutique car leur plasma peut être utilisé chez tous les malades;
  • en cas d’incompatibilité immunologique entre la mère et l’enfant pour le système de groupe sanguin rhésus, la transfusion de globules rouges chez l’enfant peut s’avérer nécessaire.

le don de sang en France: chiffres clés

  • 1 million de malades soignés chaque année grâce à trois millions de dons;
  • 10 000 dons sont nécessaires par jour;
  • 1 708 541 donneurs de sang en 2012, qui ont effectué 3 104 295 dons de sang.

chiffres 2012 dans la région des Pays de la Loire

  • 92 554 personnes ont donné leur sang, leurs plaquettes ou leur plasma dans la région des Pays de la Loire, soit 180 960 prélèvements;
  • 28 856 patients ont été transfusés;
  • grâce aux actions des ADSB, correspondants locaux et Familles rurales, 1 637 collectes mobiles ont été organisées au total en 2012, au sein de 417 communes, 80 entreprises et établissements publics et 83 établissements scolaires;
  • six sites fixes de prélèvements (dons sur rendez-vous);
  • 200 associations pour le don de sang bénévole (ADSB), 30 sections don de sang de Familles rurales et de nombreux correspondants ont participé activement à l’organisation des collectes et à la promotion du don de sang.