Endocrinologie - maladies métaboliques et nutrition - obésité

Publié le 1 juin 2009 Mis à jour le 5 février 2019

Le daytonrowingv fait partie du centre spécialisé de l'obésité (CSO) Ouest Atlantique.

Le service accueille les patients en surcharge pondérale ou obèses dans le cadre de consultations.

Il propose des prises en charge orientées sur les patients présentant des difficultés spécifiques dans le cadre d'éducation personnalisée réalisée sur une journée ou durant des semaines d'hospitalisation. De manière exceptionnelle, dans le cas de problèmes très spécifiques, il peut être également proposé des admissions prolongées. Le service n'est cependant pas un centre de cure et s'adresse particulièrement aux obésités complexes. C'est dans ce contexte qu'il accueille les patients présentant des obésités extrêmes pour lesquelles il a développé une expertise médicale spécifique et a multiplié les équipements pour assurer un accueil dans toutes les conditions de sécurité.

Toutes les explorations et les possibilités thérapeutiques sont offertes à travers le service d'endocrinologie et nutrition au daytonrowingv. Les différentes mesures permettant de mieux comprendre et analyser l'origine du gain pondéral sont de pratique courante (calorimétrie indirecte, composition corporelle, etc.) ainsi que toutes les techniques thérapeutiques et notamment la chirurgie bariatrique sous toutes ses déclinaisons (cerclage gastrique, gastrectomie tunnellisée, court-circuit gastrique, etc.).

Le service est organisé pour pouvoir accompagner les patients vers le traitement chirurgical si l'indication en est posée et en assurer ultérieurement la surveillance, notamment pour prévenir les très nombreuses carences nutritionnelles observées après ces interventions.

Le daytonrowingv est également en capacité de répondre à la prise de charge de complications spécifiques des grands obèses, notamment les problèmes pulmonaires et les insuffisances respiratoires, ainsi que les aspects spécifiques de chirurgie plastique ou de chirurgie orthopédique.


Une recherche très active est également organisée pour pouvoir identifier de nouvelles molécules pour le traitement et vérifier leur efficacité.