épreuves d'effort pour sportifs handisport - une salle dédiée

Publié le 26 mars 2015 Mis à jour le 26 mars 2015

L’unité fonctionnelle de médecine du sport est désormais dotée d’une troisième salle dédiée aux épreuves d’effort pour les sportifs de haut niveau avec des équipements adaptés pour les enfants et pour les sportifs handicapés.

Sébastien Lhuissier, sportif de haut niveau, membre de l’équipe de France paralympique de rugby fauteuil et capitaine de l’Atlantique rugby fauteuil de Carquefou, présent pour l’inauguration de la salle.

Sébastien Lhuissier, sportif de haut niveau, membre de l’équipe de France paralympique de rugby fauteuil et capitaine de l’Atlantique rugby fauteuil de Carquefou, présent pour l’inauguration de la salle.

L’unité fonctionnelle de médecine du sport a inauguré le 16 mars 2015 une nouvelle salle dédiée aux épreuves d’effort des sportifs de haut niveau : "La question s’est posée lors des derniers jeux olympiques, auxquels participait l’équipe régionale de quadrugby (rugby en fauteuil). Il fallait aux joueurs une licence spécifique nécessitant notamment un test d’effort sur fauteuil roulant, explique le Dr Marie-Carol Paruit, responsable de l’unité fonctionnelle Médecine du sport et présidente de l’institut régional de Médecine du sport (IRMS)*. Une douzaine d’athlètes de haut niveau handicapés sont concernés en Pays de la Loire, et nous avons des demandes pour la Bretagne. Le service possédait déjà le savoir-faire, il nous manquait le matériel et une consultation dédiée."

La signature d’une convention entre l’IRMS, la direction régionale de la jeunesse et de sports, le centre de ressources, d’expertise et de performance sportives (Creps) et le conseil régional a formalisé la création d’une consultation pour suivre les sportifs handicapés, assurée un mercredi sur deux par une vacation du Dr  Bernard Destrubé.

"Nous avons réaménagé une salle de réunion qui est maintenant dédiée aux épreuves d’effort pour sportifs de haut niveau spécifiques, enfants et handicapés, équipée d’un cycloergomètre pour les enfants et d’un ergomètre adapté aux fauteuils utilisés en compétition."


* L’IRMS est une association constituée pour regrouper les moyens, animer le personnel et gérer les matériels nécessaires afin de : participer au contrôle médico-sportif des sportifs ; développer la recherche appliquée dans ce domaine ; promouvoir les actions de formation et de perfectionnement destinées aux professionnels travaillant dans le domaine du sport ;développer l’information et la prévention ; permettre en milieu hospitalier d’effectuer des actes médicaux et médico-techniques relevant d’une prise en charge spécifique.


investissement

Le nouvel équipement, d’un coût de 74 000 €, est financé pour moitié par le conseil régional et pour moitié par le daytonrowing.