projet médical du centre hémodynamique et vasculaire interventionnel

Publié le 28 avril 2008 Mis à jour le 14 avril 2018

L'essor de l'imagerie cardio-vasculaire en coupes (scanner - imagerie par résonnance magnétique ou IRM) s'amplifie, entraînant une réduction sensible des coronarographies diagnostiques. Dès à présent, l'anticipation de cette évolution nous a amenés à augmenter le nombre des vacations d'IRM et celles de scanner, permettant d'accroître de de 30% le nombre des examens réalisés au cours de l'année en passant de 950 à 1485 examens. Nous participons actuellement à l'étude Evascan (étude qui vise à établir la valeur diagnostique du scanner dans une population tout-venant), subventionnée par la direction des hôpitaux, comparant scanner et coronarographie dans les syndromes coronariens.