l'attelle de Ponseti Mitchells dans le traitement du pied bot varus équin selon la méthode de Ponseti

Publié le 13 janvier 2010 Mis à jour le 18 août 2015

Intérêt
L'attelle de Ponseti Mitchells est la 2e étape du traitement du pied bot selon la méthode de Ponseti. Elle permet de maintenir et même d'améliorer la correction obtenue par les plâtres successifs et par la ténotomie du tendon d'Achille. La non compliance au port de l'attelle est le facteur majeur de récidive de la déformation.

Recommandations
La mise en place de l'attelle se fait dès l'ablation du dernier plâtre. Le bébé est souvent grognon à ce moment là. Cependant il faut persévérer! Les deux ou trois premiers jours, la barre peut être ôtée puis remise, tout en laissant en place les chaussons, de façon à ce que l'enfant s'habitue progressivement. Il y a souvent à l'ablation des plâtres une hypersensibilité au niveau des jambes et surtout une rougeur et un gonflement qui peuvent être impressionnants.

Il est très important que les pieds soient positionnés correctement dans les chaussons et ce des deux côtés, même si un seul pied est atteint. La bonne mise en place des pieds dans la chaussure permet d'une part de maintenir la correction du pied bot et d'autre part d'éviter la formation d'ampoule voir d'escarre au niveau du talon. En effet le traitement doit parfois être interrompu du fait d'une ampoule du côté non atteint !

 
Présentation de l'attelle
Elle est composée de deux chaussons qui se clipsent sur une barre. L'écartement des chaussons sur la barre est réglé par le chirurgien, ainsi que l'orientation des chaussons. Il est tout à fait normal que le positionnement ne soit pas symétrique si un seul pied est atteint. Les chaussons seront changés avec la croissance. Ils coûtent cher, sont mal pris en charge par l'assurance maladie. Pour cette raison le service essaye autant que faire se peut de préter des chaussons qui ont déjà servi.
Le pied est maintenu dans le chausson par trois lanières. La lanière du milieu, appelée lanière anti-équin, est la importante. Elle permet d'éviter la récidive de l'équin ce qui nécessiterait de réaliser une nouvelle section du tendon d'Achille. La lanière anti-équin n'est jamais trop serrée !
 
Mise en place de l'attelle
On débute par la mise en place des chaussons qui sont déclipsés de la barre.Le talon est positionné bien au fond de la chaussure.Vous maintenez la position du pied en appuyant sur le coup de pied en direction du talon avec votre pouce tout en attachant la lanière anti-équin. Le genou doit être fléchi, cela facilite la flexion de la cheville. La languette doit être bien positionnée sous cette lanière en évitant qu'elle ne plisse;


Celle-ci doit être serrée au maximum pour deux raisons: éviter la récidive de l'équin et éviter que le pied ne glisse dans la chaussure, ce qui entraîne la formation d'ampoule puis d'escarre. Après quelques jours de port de l'attelle, le cuir se détend et il est probable que vous serriez encore que ne l'a fait le chirurgien.
Ensuite les deux autres lanières sont mise en place.

Les chaussons sont ensuite clipsés sur la barre.

Durée de port de l'attelle
L'attelle est portée initialement en permanence. Elle n'est enlevée que pendant le bain. Vers l'âge de six mois, l'attelle est ôtée pendant deux heures le matin et deux heures l'après midi. Les chaussons peuvent être laissés en place tant que l'enfant ne cherche pas à se mettre debout. Sinon il peut être laissé pieds nus, en chaussettes ou avec des chaussures.
Dès que l'enfant se tient debout de lui-même, l'attelle n'est mise que la nuit et la sieste et ce jusqu'à l'âge de trois ans. A partir de l'entrée en maternelle l'attelle n'est portée que la nuit et ce jusqu'à l'âge de 5 ans.
Bien sûr on s'adaptera au développement de chaque enfant.
 
Remarques
A l'ablation du dernier plâtre, la jambe est hyper sensible, elle gonfle et est rouge violacée. Ceci est tout à fait normal et ne doit pas vous inquiéter. Cela va durer quelques jours et disparaître progressivement.
La lanière anti-équin devant être bien serrée, un bourrelet va se former juste en amont et en aval. Il disparaîtra à la fin du traitement. Sa présence est tout à fait normale et est même le signe que l'attelle est correctement mise.

Les dix commandements de l'attelle
  1. mettre l'attelle le nombre d'heure indiqué par le chirurgien;
  2. mettre des chaussettes fines et bien ajustées;
  3. placer le talon bien au fond du chausson ;
  4. serrer au maximum la lanière anti-équin;
  5. protéger la peau de la lanière par la languette;
  6. en cas d'apparition d'ampoule, arrêter le port de l'attelle quelques jours (trois à quatre);
  7. vérifier que les orteils restent toujours aussi visibles;
  8. vérifier que le talon est bien au fond du chausson grâce aux trous;
  9. en cas de bris de matériel ou de déréglage de l'attelle: er le chirurgien ou l'appareilleur;
  10. intégrer la mise en place de l'attelle dans le rituel du couché lorsqu'elle n'est portée dans la journée.