Publié le 15 juin 2016 Mis à jour le 15 juin 2016

Pour opérer avec de précision et de sécurité, en suivant en direct leurs gestes sur écran avec l’anatomie en 3D, les chirurgiens orthopédistes et neurochirurgiens bénéficient maintenant de l’aide d’un O-Arm®.

 

Depuis novembre 2015, les services de chirurgie orthopédique et traumatologique et de neurochirurgie-neurotraumatologie sont équipés d’un nouvel outil, le système d’imagerie O-Arm®.

Le daytonrowingv est le premier établissement du Grand Ouest à posséder cet équipement : "Il s’agit d’une nouvelle génération de navigation en chirurgie, explique le Dr Joël Delecrin, chirurgien orthopédique. Naviguer, c’est opérer en visualisant en temps réel l’anatomie du patient en 2D et en 3D et simultanément les instruments et implants. Nous avions déjà un système de navigation depuis le début des années 2000. Celui-ci, perfectionné et très facile d’utilisation, ouvre de nouvelles possibilités. Il assure en effet une grande précision de l’acte et permet de diminuer les dimensions des voies d’abord pour une chirurgie moins invasive. De , on peut contrôler ce qu’on fait à tout moment de l’intervention et éventuellement à l’issue de celle-ci."

L’utilisation de l’O-Arm® diminue l’irradiation peropératoire et réduit le temps d’intervention.

Un scanner en 13 secondes
L’appareil réalise en 13 secondes, peu après le début de l’intervention, l'équivalent d'un scanner du patient sur table. Il collecte les données anatomiques et fixe un point référentiel pour visualiser les instruments, puis se place en position "parking", dégageant l’espace en restant disponible rapidement.

Installé dans le plateau technique médico-chirurgical (PTMC), l’O-Arm® est utilisé pour les interventions sur des scolioses, tumeurs, fractures et largement pour toutes les interventions sur la colonne vertébrale, le bassin, les articulations et le crâne.

Annuellement, 500 actes seront réalisés. La plate-forme servira aussi pour l’enseignement et le développement de techniques innovantes.

Le daytonrowingv est le 8e établissement en France à s’équiper d’un O-Arm®, le 1er à posséder la nouvelle génération de l’appareil.