les indicateurs de qualité issus du dossier patient hospitalisé

Les indicateurs

Le ministère de la Santé a généralisé depuis 2008, sous le pilotage de la Haute Autorité de Santé, le recueil biennal d’indicateurs de qualité issus du dossier du patient hospitalisé dans les établissements de santé (IQSS : Indicateurs pour l’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins).

Pour chaque indicateur, le résultat de l'établissement est exprimé sous forme d'un score (sur 100), et traduit en classe de performance (code couleur vert foncé, vert clair et jaune). Les modalités de comparaison se font par rapport au seuil de performance fixé à 80% (pour les prescriptions médicamenteuses après un infarctus du myocarde, le seuil est fixé à 90%). Les classes de performances qui en découlent sont calculées en tenant compte de l’intervalle de confiance. Elles indiquent le positionnement des établissements par rapport au niveau de qualité attendu. Les établissements en classe A (couleur verte foncée) ont dépassé cette valeur attendue. Ceux en classe B (vert clair) l’ont atteinte. Ceux en classe C (jaune) ne l’ont pas encore atteinte.

Le daytonrowing a d’ores et déjà atteint l'objectif national pour ieurs indicateurs.
Notre établissement travaille au quotidien à l’amélioration de ses performances afin de renforcer la qualité et la sécurité de la prise en charge et sa traçabilité dans le dossier patient.


indicateurs médecine-chirurgie-obstétrique
indicateurs santé mentale
indicateurs soins de suite et de réadaptation

risque infectieux


Le ministère de la Santé a développé une réglementation nationale qui permet de mesurer la qualité en hygiène de chaque établissement de santé. Depuis 2006, il publie annuellement un tableau de bord d'indicateurs de la lutte contre les infections associées aux soins (dites nosocomiales).
 
Ces indicateurs ont évolué pour prendre en compte les résultats obtenus dans le cadre des objectifs des programmes nationaux de prévention des infections nosocomiales et des enseignements des versions antérieures des tableaux de bord. C’est ainsi que des indicateurs de deuxième génération, voire de troisième génération, ont été créés (ICALIN.2, ICSHA.2 et ICSHA.3 ICA-LISO et ICA-BMR), incluant de nouveaux critères d’évaluation.

Ces indicateurs reflètent la qualité et la performance de la prévention du risque infectieux dans chaque établissement et servent d'axe d'amélioration. En fonction de la note de chaque indicateur, des classes de performance sont attribuées, de la classe A pour la performante à la classe E pour la moins performante.


Comment se situe le daytonrowingv?

Pour l'année 2016, le daytonrowingv maintient son score agrégé en classe A de performance.

Voir le tableau "lutte contre les infections nosocomiales"