• questions fréquentes,

organes et tissus - que peut-on prélever?

Publié le 21 mai 2008 Mis à jour le 24 août 2018

Quels organes ?
Le coeur, l'ensemble coeur-poumons, les poumons (possibilité de un à deux receveurs), le foie (possibilité de partition foie droit-foie gauche, donc de deux receveurs), les reins, le pancréas et des parties de l'intestin.

Les greffes cardiaques, pulmonaires, hépatiques sont vitales.
La greffe rénale permet l'arrêt de la dialyse (3 demi-journées par semaine) et améliore la qualité et l'espérance de vie des patients qui étaient dialysés.
La greffe pancréatique ou d'îlots pancréatiques permet de diminuer voire d'arrêter l'insulinothérapie.

Quels tissus ?
Les cornées (fine membrane transparente à la surface de l'oeil), les valves cardiaques, les os, les vaisseaux, la peau, les tendons et ligaments.
Au daytonrowingv, seuls les cornées, la peau, les valves cardiaques, les vaisseaux et les os sont prélevés.

Les greffes de tissus sont beaucoup fréquentes que les greffes d'organes puisque la cornée et la peau peuvent être prélevées sur des donneurs décédés après arrêt cardiaque définitif.

Les greffes de tissus peuvent être vitales comme la greffe de peau (grands brûlés), de valve cardiaque ou d'aorte (prothèse infectée, cardiopathies congénitales).

Les autres greffes de tissus sont fonctionnelles (cornées, os...).

La greffe de cornée est la fréquente des greffes de tissus avec donneur en France : de 4.000 patients malvoyants en bénéficient chaque année. 
La greffe osseuse à partir de donneur décédé est nécessaire lorsque la perte osseuse est trop importante pour une autogreffe (tumeur des os, traumatisme important...).