Publié le 16 juin 2008 Mis à jour le 7 novembre 2018

Informations médicales avant la réalisation d'une polypectomie endonasale

La polypectomie est l'exérèse des polypes qui obstruent les fosses nasales. Afin que vous soyez clairement informé du déroulement de cette intervention, nous vous demandons de lire attentivement ce document d'information. Votre chirurgien est à votre disposition pour répondre à toutes vos questions. N'oubliez pas de dire à votre chirurgien les traitements que vous prenez régulièrement, et en particulier Aspirine, anticoagulants... N'oubliez pas de signaler si vous avez déjà présenté des manifestations allergiques, en particulier médicamenteuse. Enfin n'oubliez pas d'apporter, lors de l'hospitalisation, les documents médicaux en votre possession : prises de sang, examens radiologiques notamment.

But de l'intervention
Vous présentez des polypes dans les fosses nasales; ce sont des tumeurs bénignes qui se développent aux dépens de la muqueuse des sinus. Ceux-ci ne se cancérisent jamais mais, suivant leur taille, ils peuvent être à l'origine d'obstruction nasale gênante, de troubles de l'odorat, ou encore de sinusites à répétition. La chirurgie ne s'envisage qu'après échec des traitements médicaux. L'intervention a pour but de pratiquer l'exérèse des polypes pour améliorer la perméabilité nasale, ainsi que celle des sinus.

Réalisation de l'intervention
L'intervention est pratiquée sous anesthésie locale, le souvent. Selon l'importance de la polypose, une anesthésie générale peut être nécessaire. Une consultation d'anesthésie pré-opératoire est indispensable. Il est de la compétence du médecin-anesthésiste-réanimateur de répondre à vos questions relatives à sa spécialité. L'intervention est réalisée par voie endo-nasale sans cicatrice extérieure; l'opérateur peut être amené à utiliser des instruments optiques, et éventuellement un contrôle vidéo. La durée de l'hospitalisation et les soins post-opératoires vous seront précisés par votre chirurgien.

Risques immédiats
Malgré les différents moyens utilisés pour éviter l'hémorragie, ce risque, bien que rare, persiste pendant ou après l'intervention. Cette hémorragie ne nécessite qu'un simple méchage.

Risques secondaires
Cette intervention ne met pas à l'abri de la récidive de votre polypose qui peut nécessiter, ultérieurement, une intervention complète.

Complications graves et/ou exceptionnelles
Tout acte médical, investigation, exploration, intervention sur le corps humain, même conduit dans des conditions de compétence et de sécurité conformes aux données actuelles de la science et de la réglementation en vigueur, recèle un risque de complication. Les complications respiratoires, qui peuvent survenir au cours de l'intervention ou au décours immédiat, sont essentiellement dues aux terrains allergique et/ou asthmatique sur lesquels surviennent volontiers des polyposes. Ceci est parfaitement connu de votre chirurgien qui saura prendre toutes les précautions nécessaires, de façon préventive.