propositions d'adaptations et d'aménagements possibles pour un élève dyslexique

Publié le 17 mars 2015 Mis à jour le 29 avril 2019
troubles indices
signes d'alerte
aménagements/adaptations exemples d'outils
Langage oral Trouble de l’expression orale: débit saccadé, inversions de sons, inhibition         Laisser l’élève s’exprimer jusqu’au bout, sans lui couper la parole, l’aider si besoin Adaptation type de la méthode des jetons
Difficultés à organiser son discours, un rappel libre Donner des supports d’aide à la construction du récit: phrases d’amorces, images, pictogrammes Reprendre les étapes du récit soutenues par des pictogrammes, Lecture Plus
Difficultés à trouver ses mots: "manque du mot"

Difficultés à identifier la polysémie des mots, le second degré, humour
Aider l’élève en faisant des propositions: "ébauche orale"

Souligner le sens du/des mots dans le contexte utilisé
 
Difficultés à utiliser les mots-nombres et le vocabulaire spécifique en mathématique Utiliser les supports visuels, expliciter le vocabulaire, utiliser des schémas explicatifs Proposer une frise numérique
Langage écrit Lire
  Cibler son objectif : déchiffrer ou comprendre ?  
Difficultés à établir la correspondance graphie/phonie Utiliser une méthode de lecture utilisant la suppléance mimo-gestuelle ou toutes autres méthodes sollicitant le visuel ou/et le kinesthésique

Travailler sur les rimes, la segmentation
Utilisation d’une méthode avec support gestuels comme Borel-Maisonny, Patati-Patata…

Utilisation d’une méthode type méthode par imprégnation syllabique
utilisation du :
Difficultés à construire un bagage lexical stable Avoir conscience qu’il construit lentement son bagage  
Vitesse de lecture lente Collaborer avec son orthophoniste Entrainement à une lecture fluente dans de M. Zorman, même si ce premier n’est pas un outil spécifiquement destiné aux élèves dyslexiques
Difficultés à repérer les informations importantes du texte Faire lire le texte par un tiers

Baliser le texte, identifier les lignes

Lire les questions avant la lecture du texte

Travailler sur la chaîne anaphorique : donner une couleur par personnage

Utilisation d’un dictaphone où le texte sera préenregistré, des livres audio…

Utilisation d’outils spécifiques comme Lector et Lectrix de R. Goigoux

Difficultés à se construire une représentation globale cohérente du texte, livre à lire Utiliser l’ensemble des éléments de la sphère sensorielle Utilisation de l’outil filmique

Réalisation de frises à partir d’images construites par les élèves ou extraites d’un livre, d’un film

Proposition d’une entrée dans
Écrire

Difficultés à écrire les mots irréguliers
Proposer différents moyens de mémorisation

Réduire le nombre de mots à mémoriser
 
Difficultés à encoder la chaine d’accord Réduire la dictée

Cibler un objectif sur lequel l’élève doit se concentrer : accords S-V, accords des participes passés…
Adaptation type de la méthode des jetons
Difficultés massives d’orthographe Admettre la production d’écrit sous la dictée par un tiers

Ne pas pénaliser l’orthographe dans les autres matières
 
Difficultés à construire et à organiser un récit (décalage entre ce qu’il souhaiterait produire et ce qu’il produit) Proposer des phrases d’amorce, des structures syntaxiques, créer une banque de mots spécifique à chacune des productions d’écrits  
Possibles difficultés de graphisme Admettre la production d’écrit sous la dictée par un tiers

Privilégier le fond plutôt que la forme
 
 Mémoire de travail  Difficultés à garder en mémoire les informations d’une consigne longue  Fractionner les consignes, utiliser des phrases courtes avec un lexique simple

Accepter qu’il écrive, par exemple en calcul mental
 
Mémoire Difficultés à mémoriser les tables de multiplication S’attarder sur la maîtrise de la technique opératoire et décharger l’élève en donnant les tables de multiplication ou une calculatrice

Utiliser des moyens mnémotechniques visuels ou/et kinesthésiques
 Utilisation d’une table de multiplication évolutive mettant en évidence les progrès de l’élève
Difficultés à restituer une leçon

Donner des indices aidant à la récupération des informations en acceptant qu’il récite une poésie, une leçon avec un support aide-mémoire (dessins, plan de la leçon…)

Développer pendant les cours des outils de mémorisation pour compléter le texte écrit de la leçon : image, schéma, dessin

Baliser la leçon : surligner, encadrer…
Utilisation de cartes heuristiques



 
Difficultés à restituer l’orthographe des mots à apprendre Fractionner les tâches à faire

Rendre l’élève acteur en lui demandant quelle quantité de mots il peut retenir
Construction d’images mentales
Difficultés à différencier des mots ou groupes de mots proches
(autant que/ que, médiatrice/médiane)
Utiliser des moyens mnémotechniques

Construction d’images mentales

Utiliser un lexique imagé, pictogrammes
Attention/ Concentration Élève anxieux avec une faible estime de soi qui peut réagir de manières diverses: repli sur soi, agressivité… Être patient face à sa lenteur

Lui faire découvrir et valoriser ses domaines de compétences

Éviter les situations dévalorisantes (lire à voix haute…)
 Utiliser une frise du temps, à l’aide de pictogrammes, afin qu’il puisse visualiser les différents temps de la journée

Utiliser un timer


Lister les potentialités de l’élève afin de pouvoir les utiliser comme point d’appui.

Collaborer avec les professionnels entourant l’élève (orthophoniste, membres du Rased, psychomotricien, ergothérapeute…)