• questions fréquentes,

quels sont les objectifs de la prise en charge par le centre d'évaluation et de traitement de la douleur?

Publié le 12 décembre 2013 Mis à jour le 1 mars 2018
Un programme pluridisciplinaire de qualité ne se conçoit que sur une durée suffisante qui doit se poursuivre au moins six à douze mois. Votre motivation personnelle est déterminante.

Les objectifs seront personnalisés lors de la consultation de pré-admission avec un psychologue du service sous la forme d’un contrat de soins. ils reposent sur:

La redynamisation physique et socio-professionnelle : 

  • améliorer vos activités de la vie quotidienne: c’est un critère essentiel. Il s’agit selon les cas d’augmenter le périmètre de marche, de diminuer le temps d’inactivité et de pouvoir être capable d’effectuer davantage de tâches personnelles, familiales et professionnelles,
  • la prise en charge de la douleur n’est pas synonyme de disparition des douleurs: une diminution de 20% à 30% (résultat obtenu dans la plupart des études concernant les douleurs chroniques rebelles) peut vous permettre d’atteindre les objectifs suivants;
  • améliorer votre qualite de vie: humeur, sommeil, relations aux autres, meilleure gestion de sa maladie,
  • diminuer les médicaments responsables de dépendance: morphine, somnifères, tranquillisants seront progressivement diminués voire arrêtés à chaque fois que cela sera possible,
  • favoriser votre retour au travail ou la reprise d’activités extra-professionnelles et de loisirs: grâce, notamment aux interventions des médecins de pathologie professionnelle et des médecins conseils de sécurité sociale selon le cas,
  • aplanir si necessaire les contentieux (sécurité sociale, invalidité...) afin d’envisager votre problématique de facon sereine;
  • savoir mieux gérer les rechutes éventuelles, en utilisant les techniques apprises fonctionnelles, psychologiques et socio-professionnelles;
  • mettre en place un programme au mong cours de préventions des rechutes, notamment par une activite physique régulière, une hygiène de vie satisfaisante et le bon usage des médicaments.
Prendre conscience de ces objectifs clairs, précis et limités, c’est aussi vous engager dans la voie de votre changement et limiter les risques d’échec.
Il convient donc de ne pas être « polarisé » sur la seule amélioration de la douleur.