réanimation - que dire aux proches qui ne peuvent venir à l'hôpital et surtout aux jeunes enfants?

Publié le 25 juillet 2008 Mis à jour le 7 avril 2011

Notre attitude est simple et fait l'objet d'un consensus. La situation réelle doit être dite, avec ses espoirs et ses risques. Les enfants peuvent tout entendre et comprendre, à condition de faire preuve de délicatesse à leur égard. Il faut qu'ils soient tenus informés par ceux qui leur sont le proche, avec des mots simples. En revanche, les visites des jeunes enfants (moins de 15 ans) ne peuvent s'envisager qu'au cas par cas, en préparant ces visites avec l'équipe soignante. N'oubliez pas qu'en médecine, personne n'est capable de faire un pronostic sur le futur et que nous ne pourrons que décrire la situation immédiate et éventuellement évoquer le futur à court terme, sans .